LES ENSEMBLES

CINEGRAPH'S

Etienne Rolin : flûte, clarinette, saxophone
François Rossé : piano clavier/cordes
Kent Carter : contrebassiste de la corde au bois

Trois compositeurs incarcérés dans trois corps de musiciens activant leurs instruments, Etienne Rolin (flûte, clarinette, saxophone), François Rossé (piano clavier/cordes) et Kent Carter (contrebassiste de la corde au bois). Issus de cultures divergentes (jazz des Amériques, contemporains européens, etc), habitués aux vifs tournoiements de l'esprit, le noeud de la composition instantanée reste toujours quelque peu imprévisible de tels risques se mesurent à leur expérience déjà ancienne et toujours réactualisée. Il n'est pas impossible, dans ce fleuve aux multiples mémoires, de faire se croiser accidentellement Coltrane et Messiaen mais le jeu n'est, bien entendu, pas dans l'exercice de style mais bien dans la tension du futur immédiat expurgé vers un ardent présent et le tout vite enfourné dans un passé pas simple

CSEALLOX

Xelo Giner, saxophones
Kazuhisa Ogawa
Ricardo Climent, électronique

CSEALLOX réunit deux jeunes solistes, étudiants en musique contemporaine au CNR de Bordeaux dans la classe de Marie-Bernadette Charrier. Tous deux fortement attirés par les différentes esthétiques de la musique contemporaine, ils décident de chercher à connaître et à rencontrer d'excellents compositeurs pour écrire des oeuvres pour saxophone et violoncelle.

 ENSEMBLE MUSIQUE NOUVELLE

Direction : Michel FUSTE-LAMBEZAT

Fondé en 1984 par Michel FUSTE-LAMBEZAT, l'Ensemble Musique Nouvelle aborde sa 18e année consécutive.
Cet ensemble s'est fixé des objectifs précis : la diffusion de la musique des XXe et XXIe siècles, la création d'oeuvres nouvelles, la reprise d'oeuvres rarement jouées, la promotion des jeunes compositeurs, un important travail de sensibilisation du public à travers des rencontres, des animations, des journées avec les enseignants et des concerts­lectures.

Par sa structure souple de 6 à 20 musiciens, l'Ensemble Musique Nouvelle propose un immense répertoire que les orchestres symphoniques ou les ensembles traditionnels de musique de chambre ne peuvent aborder.

l'Ensemble Musique Nouvelle est subventionné par le ministère de la Culture (DRAC d'Aquitaine), le Conseil Régional d'Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde et la Ville de Bordeaux.

 

G.R.A.S. (Groupe de Recherche Acoulogique Spontanée)

François Chommaux
Philip Griffiths
Guillaume Largillier
Johann Loiseau
Aurélien Rotureau

1/ qui est constitué de g.r.a.i.s.s.e. (gens réunis autour d'installations et de situations sonores équivoques), en contient ou en est imprégné. / les corps gras : crépitations, grincements, chuintements, stridences, froissements, ondulations, bourdons, granulosités, crissements, tintements, stridulations.../
2/ se dit d'une substance sonore épaisse, souillée, maculée de bruit, dont l'aspect, la consistance fait penser à un gratiné de chèvre chaud. Bouillonoeuvre gras.
3/ toux grasse : toux accompagnée d'expectorations abondantes et épaisses.
4/ faire la grasse matinée: se lever tôt, vider les cendriers, dérouler les câbles, faire les niveaux, faire du son.
5/ jour gras : par opposition au jour m.a.i.g.r.e. (manoeuvres acousmatiques individuelles, grêles, ronronnantes, éculées)
6/ le gras d'un timbre : la partie charnue, musculeuse.
7/ voix grasse : grasseyante, pâteuse, peu net /
8/ faire gras : exercer spontanément de la musique concrète, ou toute autre pratique improvisée.

Le Gras se livre à différentes expériences, mettant en oeuvre le son, les gens qui l'éprouvent, le milieu qu'il investit. Le Gras opère dans la rue, dans un bar, à domicile, sur scène. Il se compose de François Chommaux, Philip Griffiths, Guillaume Largillier, Johann Loiseau et Aurélien Rotureau. Tous manipulent échantillonneurs, synthétiseurs, contempla box, lucarnes élastiques, objets et instruments acoustiques en tout genre.

 

KH@J

Amaëlle BELIVIER-HERLIN, saxophones,
Julie LÄDERACH, violoncelle,
Karine TEXIER, comédienne.
 

L'ensemble Kh@j est né d'une envie commune de réfléchir et de créer entre comédiens, danseurs, chanteurs et compositeurs Une structure ouverte qui permet de laisser s'exprimer de jeunes artistes qui n'ont pas toujours la possibilité de se retrouver sur les mêmes projets. Faire tomber les barrières qui existent encore trop souvent entre les différents corps de métiers artistiques !

 

METATEM

Marion Fribourg, voix
Joël Versavaud, saxophone

Fondé en 1995 par Marion Fribourg et Joël Versavaud , le duo metatem se propose d'étendre la musique contemporaine à un large public. En décembre 1997, il crée "Lou et autres nouvelles" spectacle co-produit par les compagnies "Le Carré" , "Le Grain" et "La boîte à jouer" (Bordeaux), mis en scène par Christine Dormoy sur des musiques de François Rossé et Etienne Rolin. En mai 1999, à l'occasion de la création de Bat pour saxophone baryton de Christian Lauba, metatem conçoit un nouveau programme (Aperghis, Lauba, Rossé, Scelsi ). À découvrir : l'intégrale discographique des neuf études pour saxophones de Christian Lauba par Joël Versavaud, remarquée par la presse spécialisée et les saxophonistes du monde entier.

metatem s'est produit à l'IEP de Bordeaux, au Festival des arts électroniques de Toulouse, aux Rencontres Improbables de Saint-Nazaire, au Festival d'Uzeste, Alençon, Angoulême, Université de Bordeaux 3, Congrès Mondial du saxophone de Montréal, CNSM de Paris

 

OCTANDRE

Octandre est une association de compositeurs (8 au départ) fondée en 1990 dans la mouvance de la classe de composition électroacoustique du Conservatoire National de Région de Bordeaux.
Ses objectifs de diffusion et de création de la musique électroacoustique dans la région Aquitaine, et au delà, se sont confirmés dans la durée et la qualité. Octandre est un point de passage et d'appui important pour de nombreux jeunes compositeurs et ensembles bordelais.

Le concert d'Octandre propose des pièces électroacoustiques sur support dans la droite ligne de la tradition Schaefférienne et de la musique concrète ; il associe des pièces récentes de jeunes compositeurs à des oeuvres de compositeurs qui ont marqué l'histoire de la musique électroacoustique, dont l'un de ses fondateurs : Pierre Henry.
La diffusion sur l'orchestre de haut-parleurs du SCRIME est réalisée par les compositeurs.

 

OIASSO NOVIS

Josetxo Silguero, saxophones, direction artistique
Iñaki Alberdi, accordéon
Jesús Mari Garmendia, percussion
Pascal Gaigne, raitement du son

OIASSO, ancienne dénomination de la ville d'Irun, donne son nom à OIASSO NOVIS, projet musical dirigé par Iñaki Alberdi et Josetxo Silguero (Prix d´Honneur "Ville de Bordeaux" dans la classe de J.M. Londeix au Conservatoire de Bordeaux).

En 1998, OIASSO NOVIS se présente au public pendant la VIII Semaine de Musique Contemporaine de Leioa (Biscaye) En Mai 1999, ils sont invités a la XXVII Semaine MUSIKASTE pour réaliser le concert "Musiciens Basques d'avant garde". OIASSO NOVIS a ensuite donné des concerts à Vigo, Pontevedra, Lugo, Santander, Gijón, Ávila, Bilbao, Madrid, Barcelone, Alicante, Murcia et Bayonne dans diverses programmations comme le Festival COMA-99 de Madrid, Les Concerts du Taller de Gijón, Auditorium de la Junta de Castilla y León à Avila, Université de Cantabrie à Santander, III Cycle International d'Influences Musicales à Barcelone, Festival de Musique du XX Siècle à Bilbao, Quincena Musical de San Sebastian, Journées de Musiques Contemporaines de Toulouse et Cycle de Musique par Ordinateur de Paris-VIII. Les membres de OIASSO NOVIS jouent aussi comme solistes dans divers pays comme le Canada, l'Allemagne, l'Angleterre, la France, l'Italie, la Finlande, la Russie...

 

OH TON

Anne Horstmann, flûte
Christoph Hansen, saxophone
Cordula Rohde, violoncelle
Thomas Hell , piano
Michael Pattmann, percussion

L'ensemble oh ton, spécialisé dans l'interprétation de la musique du XX° siècle, est constitué de solistes d'Allemagne du nord rompus à la création d'oeuvres écrites soit spécialement pour eux, soit à l'attention de l'ensemble dont l'une des missions est de susciter des commandes.

L'ensemble fait partie d'une association culturelle plus vaste, également du nom de oh ton, dont le but est de permettre une rencontre enrichissante entre musiciens, compositeurs et auditeurs. Plus de 250 manifestations sont déjà à son actif depuis 1990.

La direction de l'ensemble est assurée par le compositeur Eckart Beinke.

 

PROXIMA CENTAURI

Marie-Bernadette CHARRIER ­ saxophone
Clément FAUCONNET - percussion
Sylvain MILLEPIED - flûte
Hervé N'KAOUA - piano
Jean-Luc ROCCHIETTI ­ guitare
Jacques FROGER ­ violoncelle
Géraldine KELLER - voix
Laurent Dailleau - théremin
Étienne Rolin - clarinette
Christophe HAVEL - dispositif électroacoustique

Proxima Centauri est un ensemble de musique de chambre né en 1991 à Bordeaux de la rencontre de plusieurs instrumentistes et compositeurs désireux de faire connaître à un large public la musique de leur temps.
Formé autour d'un quintette tout à fait original : flûte, saxophone, piano, percussion et dispositif électroacoustique, l'ensemble invite régulièrement d'autres instrumentistes.
Avant la création de Proxima Centauri, il n'existait aucune littérature musicale pour une telle formation, et la première démarche de l'ensemble a été de solliciter les compositeurs avec lesquels il se sentait une certaine affinité afin de se constituer un répertoire. Cependant, l'ensemble interprète aussi en formation réduite (du solo au quatuor) des oeuvres de compositeurs tels qu'Aperghis, Donatoni, Grisey, Hespos, Hurel, Ligeti, Lindberg, Mâche, Scelsi, Xenakis.
Actuellement, le répertoire de l'ensemble compte une centaine d'oeuvres émanant de nombreux compositeurs parmi lesquels on peut citer Alla, Beinke, Campana, Campo, De Pablo, Fusté-Lambezat, Garin, Havel, Hespos, Joy, Lauba, Laskano, Laval, Pandelé, Platz, Racot, Rolin, Rossé. Il continue de se développer grâce à une politique de commandes toujours renouvelée.
Proxima Centauri participe très activement à la vie artistique et culturelle de sa région, et se produit régulièrement dans différents concerts et festivals en France et à l'étranger.
Proxima Centauri est le premier ensemble français de musique de chambre à avoir intégré un dispositif électroacoustique dans sa formation de base.
En 2001, l'ensemble crée sa propre collection discographique " Proxima Centauri ".

 

STROM

 Mark Lorenz Kysela, saxophone/voix/live-electronic
Robin Hoffmann, guitare électrique/voix/live-electronic

 

TAKLOY

Alfonso LOZANO-LOPEZ - Saxophone
Yoshiko TOMINAGA - Piano
Mathieu BEN-HASSEN - Percussion

C'est au sein de la classe de Musique Contemporaine du C.N.R. de Bordeaux et avec l'encouragement de Marie Bernadette Charrier que cet ensemble a été crée l'année 2000. Ses musiciens, allant reçu le prix d'honneur de la ville de Bordeaux, ont pour objectif la diffusion de la musique vivante.

 

 TrioLid

David CHIESA : contrebasse, percussions
Laurent DAILLEAU : theremin, synthétiseur analogique, ordinateur
Isabelle DUTHOIT : clarinette, voix

Fondé en 1998 dans un hôtel pyrénéen, ce trio mixte a fait ses débuts publics dans un escalier...

A la lumière de lampes de chevet, trois improvisateurs tous terrains produisent une musique intimiste ensemble et violente, revendiquée acoustique malgré un bon tiers d'électronique -fût-elle antique, qui jongle avec la confusion, la fusion et l'exclusion des timbres et des rythmes, et ne s'interdit ni le bruit, ni la mélodie.

Une certaine idée de ce que pourrait être aujourd'hui la musique de salon. Voire d'escalier...

L'image d'une rivière, avec son fluide, l'eau, et ses hôtes, mobiles ou inanimés, cailloux ou ponts. L'interaction entre ces éléments génère de nouveaux courants et tourbillons, modifie le paysage. Le trio réalise ceci, cette modification du paysage ; chaque instrumentiste est à la fois le caillou et l'eau des deux autres. La circulation est extrêmement fluide de l'un à l'autre, parfois aux limites du perceptible, mais toujours en alerte. C'est ce qui explique l'extraordinaire tension de l'ensemble, même dans (surtout dans...) l'infiniment petit.

 

  ACCUEIL - 10 ANS DEJA !